Premier opéra-jazz à mettre en scène une troupe entière de comédiens noirs pour interpréter une œuvre dite sérieuse, il s'inspire d'une donnée réaliste qui restera éternellement d'actualité : la difficulté des minorités à s'intégrer totalement dans une société se disant ouverte et accueillante. Tiré d'un roman de l'auteur blanc Edwin Dubose Heyward, le livret, écrit par le frère de Georges Gershwin, Ira Gershwin, sera l'un des meilleurs jamais écrits pour l'opéra-jazz, tant son efficacité dramatique est exceptionnelle. Il fallut quelques 20 mois à Gershwin pour composer et orchestrer son opéra entre 1934 et 1935.

Après un prélude orchestral, l'air le plus célèbre de la partition, Summertime, définit le ton général de celle-ci : l'attente passionnée de jours plus heureux. La suite de l'œuvre, composée d'airs presque tous devenus célèbres, met en scène la vie, les attentes et les espoirs du peuple noir en Amérique, symbolisés par la belle Bess convoitée par l'infirme Porgy.

Curieux de toutes les ressources de la musique, Gershwin n'a pas craint de créer une œuvre mélangeant différents styles, du negro spirituals à la polytonalité en passant par le mélodisme généreux, mais repensé et réécrit selon des tournures purement américaines. Chacun des ingrédients est utilisé en fonction de l'effet dramatique à obtenir.

Il fallait du génie pour donner naissance à une œuvre aussi fantastique et pour en assurer l'extraordinaire unité. Partout, Porgy & Bess a toujours su s'imposer par son évidence et sa formidable vitalité.

   

Sponsors AZNAVOUR & THE BEATLES  

   

Partenaires AZNAVOUR & THE BEATLES